• INFORMATIONS GÉNÉRALES
     
    TITRE ORIGINAL : Hataraku Maou-sama! ( はたらく魔王さま! )
    ANNÉE DE PRODUCTION : 2013

    AUTEUR : WAGAHARA Satoshi
    STUDIO : White Fox
    ORIGINE : Light Novel
    GENRES : Action - Comédie - Fantastique - Romance
    FORMAT : 13 épisodes de 24 minutes environ
     
    SYNOPSIS : Ente Isla est un monde magique où s'affrontent sans relâche démons et humains depuis la nuit des temps. Satan, le roi démon, gagne de nombreuses batailles et est sur le point de devenir le souverain suprême de tout Ente Isla. Alors que tout semblait perdu pour les forces de l'humanité, le héros légendaire Emilia apparait et réussit à défaire l'ultime assaut du roi démon. Forcé à battre en retraite, Satan et son fidèle serviteur Alciel se voient envoyés dans un autre monde dans la ville de Tokyo. Dans ce monde, ils sont privés de leurs pouvoirs magiques et doit vivre que le plus simple des humains pour subvenir à ses besoin. Mais ils ne semblent pas être les seuls à avoir été envoyés dans le monde des humains...

     

    PERSONNAGES PRINCIPAUX
     

     Sadao Maou alias Satan : Réfugié sur Terre lorsque les forces humaines étaient sur le point de le détruire à Ente Isla, il a dorénavant l'apparence d'un jeune adolescent lambda. Il partage un minuscule appartement avec Ashiya et travaille chez Mc Ronald en compagnie de Chiho pour payer ses factures.  Emi Yusa alias le héros Emilia : Après avoir réussi à faire fuir le roi démon Satan, elle suivit ce dernier dans la Gate dans l'optique de le vaincre à tout jamais. Elle arrive à Tokyo sur Terre où elle s'installe dans un coquet appartement au centre-ville. Emi travaille dans un centre d'appels et s'est liée d'amitié avec sa collègue Rika.   Chiho Sasaki est l'amie de Sadao ainsi que sa collègue de travail. C'est une lycéenne de 16 ans pétillante et qui aime le paranormal. Elle est amoureuse de Sadao et l'accompagne dans toutes ses péripéties. Chiho est aussi capable de comprendre parfaitement la langue de Ente Isla.  Shirou Ashiya alias Alciel : Il est l'un des quatre grands généraux de Satan et son plus fidèle sujet. Ayant suivi son maître dans la Gate qui les a mené à Tokyo, il vit désormais avec Sadao. Ashiya s'occupe des tâches ménagères et fait figure de parent responsable, n'hésitant pas à engueuler son maître lorsque celui-ci dépense le peu d'argent qu'ils ont.

     Hanzou Urushihara alias Lucifer : Un ange déchu devenu l'un des quatres grands généraux de Satan. Il est défait par Emilia lors du combat sur Ente Isla qui force le roi démon à se replier. Laissé pour mort, il fera son retour sur Terre à l'aide de l'archêveque Olba complotant pour tuer son ancien maître et le héros légendaire. C'est un hikkikomori.  Suzuno Kamazuki de son vrai nom Crestia Bell est la Chef Interrogatrice de l'Inquisition de l'Eglise d'Ente Isla. Elle est venue sur Terre sous ordre de l'Eglise pour surveiller le héros Emilia et Satan, car l'Ordre pensait qu'ils s'étaient alliés. Suzuno est la voisine de Sadao et est toujours vétue d'un kimono reflétant ses manières traditionnelles japonaises.

    Le studio White Fox qui est derrière Tears of Tiara, Katanagatari, Steins;Gate et récemment Akagame ga KILL! nous propose ici une animation de qualité moyenne. Certes les backgrounds sont plutôt travaillés mais rien de bien fantastique du côté des personnages, de leurs expressions ou même des combats. Bon après comme dans beaucoup d'autres séries animées, on a des passages où les personnages en arrière plan sont dégueulasses mais j'ai fini par m'y faire une raison avec le temps. Dernier point concernant l'animation et pas des moindres, le charadesign a été totalement retravaillé dans l'anime par rapport au light novel. Personnellement, je préfère celui du studio White Fox que les dessins d'Oniku (alias 029, le dessinateur du light novel), je trouve les personnages plus adultes que dans l’œuvre original où ils faisaient trop jeunes kawaii malgré leur âge dans l'histoire, et c'est surtout le cas pour Ashiya.

    OPENING :

    1. ZERO!! de Minami Kuribayashi

     

    ENDINGS :

    1. Gekka de nano.RIPE (épisodes 1,3,4,6 à 12)
    2. ZERO!! de Minami Kuribayashi (épisode 2)
    3. Star Chart de nano.RIPE (épisode 5)
    4. Tsumabiku Hitori de nano.RIPE (épisode 13)

     

    La musique est signée Nakanishi Ryosuke qui s'est aussi chargé de composer et d'arranger la bande son des deux saisons de la série High School DxD ainsi que la première saison de Kuroko no Basuke entre autres. Rien de bien mémorable du côté musique, la bande son colle bien aux divers atmosphères de l'anime. Un seul thème m'a réellement marqué et c'est celui de Satan quand il se transforme, sinon pas grand chose à ajouter.

     

    DOUBLAGE:

    Sadao Maou - OSAKA Ryota (Staz de Blood Lad, Eijun Sawamura de Diamond Ace, Nice de Hamatora...)

    Emilia Yusa - HIKASA Yoko (Erica Blandelli de Campione!, Rias Gremory de High School DxD...)

    Chiho Sasaki - TOUYAMA Nao (Chitoge Kirisaki de Nisekoi, Liselotte Sherlock de Trinity Seven...)

    Ashiya Shirou - ONO Yuuki (Taiga Kagami de Kuroko no Basket, Kannagi de Arata Kangatari...)

    Hanzou Urushihara - SHIMONO Hiro (Ayato Kamina de RahXephon, Akihisa Yoshii de Baka to Test...)

    Suzuno Kamazuki - ITOU Kanae (Hinamoru de Shugo Chara!, Nobuna Oda de Oda Nobuna no Yabou...)

    Sur le papier, Hataraku Maou-sama! a l'air plutôt sympa même si le genre a été fait et refait, mais bon il est difficile de trouver des animes originaux de nos jours. Le concept du grand dirigeant démoniaque transporté dans notre monde, privé de pouvoirs et qui doit essayer de s'adapter est la principale raison pour laquelle j'ai décidé de regarder cette série. Hataraku Maou-sama! est un anime principalement comique avec une pointe d'action et de romance pour compléter le tout. Les moments drôles ne manquent pas et promettent de bonnes tranches de rire même pendant les semblants de combats ici et là. Cette série est pour moi l'une de celles qu'on peut regarder d'une traite en deux jours, ou bien prendre son temps et regarder un épisode toutes les semaines sans mourir d'impatience en attendant le prochain.

    Comme dit plus tôt, la trame principale de l'histoire est ce qui m'a donné envie de regarder cette série en plus de l'humour qu'elle offre. Malheureusement, l'histoire en elle-même avance très peu et se focalise surtout sur le quotidien des ses personnes fantastiques dans un monde qui est complètement différent du leur. On sent qu'il y a vraiment des manigances à Ente Isla avec l’Église et sa soif de diriger le monde en profitant de l'absence de ses deux personnalités les plus importantes et puissantes. On nous montre beaucoup de personnages mais rien n'est dit à leur sujet, on les voit le temps d'un épisode ou deux, et on sait qu'ils ont un rôle important puis plus rien ; retour à Maou qui fait le service chez Mg Ronald. On a bien un combat final au bout d'une dizaine d'épisode mais rien d'exceptionnel de ce côté là.

    Les protagonistes sont plutôt attachants que ce soit pour les garçons ou pour les filles ; la relation entre Maou et Ashiya m'a fait mourir de rire surtout après que Urushihara le bizut hikikomori se soit joint au groupe. Le seul personnage que je n'ai pas trop apprécié est Emilia, elle qui est supposée être le Héros Légendaire capable de terrasser le Roi Démon n'a pas été d'une grande aide et son caractère m'embête beaucoup...

    En bref pour moi Hataraku Maou-sama! était sympa et marrant mais sans plus, je le classe dans la catégorie de séries que j'ai vu mais que je peux facilement oublier avec le temps. Beaucoup de questions sans réponses qui vous poussent à lire le Light Novel pour en savoir plus si vous êtes intéressés. Finalement, c'est bien l'objectif d'un anime promotionnel et cette adaptation remplit très bien son rôle...

     

     


    10 commentaires